« Respecte ce que Je dis, ce que J’ordonne, ce que J’ai créé et l’équilibre de cette vie que Je t’ai donnée. Respecte aussi mes lois, ainsi que la loi de l’AMOUR ! »
(Exode 20.7)

« Tu ne prendras pas le Nom de l’Éternel ton Dieu en vain ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« En quoi te distingues-tu des autres, dis-Moi ? Ressembles-tu aux autres, est-ce que mon Nom est sans cesse dans ta bouche, mais que tu ne t’en rends pas compte et ne respectes pas mon Nom ? Est-ce que Je suis un ROI pour toi, un DIEU et qu’en tout temps pour demander : tu te courbes et viens Me rencontrer humblement et respectueusement ? Est-ce que Je suis Dieu pour toi ? Me fais-tu Dieu dans ta vie, dans ton cœur, dans ton entourage ? Est-ce que pour un rien : tu prononces et ajoutes mon Nom dans toutes discussions vaines ? Est-ce que Je représente la SUPÉRIORITÉ, la DIVINITÉ, la MAJESTÉ ; comment réagis-tu devant Moi et devant les autres dis-Moi ? Laisse-Moi te dire que Je suis DIEU, que Je suis TOUT-PUISSANT et que Je t’aime ; c’est-ce que tu fais de mal que Je n’aime pas. N’utilise pas mon Nom en vain, respecte ce Nom : il est GLORIEUX ! »

Je t’aime !...
(Exode 20. 3)

« Tu n’adoreras pas d’autres dieux que Moi ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Il y a bien des choses que tu peux faire en ce monde, que tu peux avoir ; mais elles ne sont pas toutes comme Je désire et tu ne peux être heureux si tu fais ta volonté. Moi Je t’ai ordonné de suivre mes lois, l’as-tu fait ? Y a-t-il de faux dieux dans ta vie ? Y a-t-il des idoles aussi ? Y a-t-il des gens que tu honores et glorifies sans le comprendre et le réaliser ? Y a-t-il des objets inanimés que tu conserves et qui te portent chance pour ne pas dire : malheur ? Dis-Moi : si tu n’as pas encore compris que de te confier dans d’autre que Moi : tu cours à ton malheur, le sais-tu et le comprends-tu ? C’est une honte et un déshonneur que de Me placer en deuxième ou en dernier, pour privilégier des objets inanimés ou encore des gens qui sont décédés ; même ceux en quitu aimes te confier et dis-Moi : est-ce cela que J’attends de toi, dis-Moi ? Je t’ai bien dit : qu'un seul Dieu tu honoreras parfaitement ! »

Je t'aime ! ...
(Exode 20. 4-6)

« Tu ne te fabriqueras pas, et ne te prosterneras pas devant les idoles ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« En qui mets-tu ta confiance, et cette confiance : est-elle reçue ou si tu regardes dans le vide ? En qui fais-tu confiance et est-ce que cela t’est rendu ou si tu attends, … et tu attends encore et tu conserves cette attente inutilement ? Dis-Moi : as-tu déjà essayé de Me faire confiance ou si tu as peur d’essayer, peur d’être déçu, peur de ne rien obtenir ou que Je n’ai pas entendu, accepté, reçu et approuvé ? Dis-Moi : te prosternes-tu devant les autres, devant les idoles, devant les statues, devant les hommes pour obtenir gain de cause ou bénédiction que tu ne peux t’obtenir toi-même ? Dis-Moi : crois-tu que Je peux t’aider ? Prosterne-toi que devant Moi, et n’adore que Moi et tu verras que Je suis un DIEU de GLOIRE ! Ne Me fais pas honte de te prosterner ou d’adorer autre que Moi ; ce serait de M’offenser et M’attrister, même M’insulter. Je te dis : regarde à Moi en tout temps et confie-toi en Moi ! »

Je t’aime ! ...
(Exode 20.8-11)

« Observe le jour du repos, c’est un jour consacré à l’Éternel ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Que fais-tu tout le jour, que fais-tu de tes semaines ? Est-ce que tu te reposes dis-Moi ? Est-ce que tu fais ce que l’Éternel te recommande ou si tu n’as pas le temps de te reposer et que tu te demandes pourquoi tu es si fatigué ? Ce monde va trop vite, mais es-tu obligé de le suivre ou si tu préfères et dois Me suivre ? Je t’aime, Je te commande de faire ma VOLONTÉ, de mettre en pratique ; repose-toi et consacre-Moi ce jour de repos et Je te bénirai davantage. Oui la bénédiction sera sur toi et dans ta vie si tu respectes les ORDONNANCES de ton Dieu. Je t’aime ! »

Je t’aime ! ...
Exode 20.17

« Tu ne convoiteras pas ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Combien de fois as-tu convoité ? Est-ce que cela t’a aidé, soulagé, rendu heureux ; ou si tu as eu de la misère avec tes pensées et que ces mêmes pensées ; t’on nuit et fais de toi un être jaloux, méchant et arrogant sans oublier de dire ; non reconnaissant de la vie, des autres et de Moi : de tout ce que j’ai permis pour toi ici-bas ! Combien de fois as-tu jugé les autres, par ces mêmes mauvaises pensées, et as-tu voulu du mal à ton prochain ? Cela t’a-t-il aidé ou empiré ? Pourquoi regarder ce que l’autre a : toi tu n’as rien ? … Tu as la vie que j’ai écrit pour toi : regarde à Moi si tu veux plus (+) ou si tu veux mieux ! De regarder l’autre et de le détester pour ce qu’il a pour parce que tu n’as pas ; ne t’aidera pas à avancer dans la vie et cela n’e t’aidera pas à vivre tel que je le désire pour ta vie. Aime et apprécie, et tu te porteras mieux dans ton cœur ; ta vie sera différente et les forces du mal n’auront pas d’emprise dans ta vie ; seul ton Dieu la dirigera, je t’aime ! »

Je t’aime ! ...
(Exode 20.16)

« Tu ne porteras pas de faux témoignages contre ton prochain ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Quel langage as-tu dans la vie de tous les jours : de beaux discours ou des discours vains ? Parles-tu en bien ou en mal des autres ? Qui a influencé ton choix de discussion et qui a influencé ta manière d’être, dis-Moi ? Le sais-tu que tu peux détruire les autres en blessant et en attaquant leur image, leur personnalité ? Le sais-tu que Je n’accepte pas cette manière de faire, et que Je te demande même te recommande de faire attention pour ton bien et celui des autres ? Le sais-tu que tu ne peux être béni par mon Esprit en agissant de la sorte ? Dis-Moi : as-tu réfléchi à ceci ? N’as-tu pas un jour ou l’autre et pour une raison ou pour une autre : blessé une personne ou une autre par tes dires et tes mauvaises pensées ? Te serais-tu trompé sans le savoir ? Et as-tu blessé ton prochain ou même plusieurs personnes ? Laisse-Moi te dire ceci : Je n’aime pas lorsque tu fais cela, penses-y !  »

Je t’aime ! …
(Exode 20.15)

« Tu ne commettras pas de vol ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Ceci n’est pas très bien compris, pas mis en pratique et pas accepté non plus ! Je le sais, personne ne respecte mes ordonnances ; et que ce soit pour un ou pour l’autre, tout est permis rien n’est respecté. Tous se donnent la main et personne ne respecte plus rien ; tout est permis et rien n’est mal. La loi oblige de respecter le bien d’autrui, mais d’une façon ou d’une autre : les gens se volent les uns les autres parce que la vie coûte trop cher. Le respect n’existe plus et tous profitent les uns des autres, se jalousent et se font du mal en oubliant que le bien acquis est précieux pour celui qui le possède. Pourquoi ne pas respecter ce qui appartient à ton prochain, dis-Moi ? Pourquoi ne pas le respecter dans ce qu’il a ? Dis-Moi : peux-tu réfléchir à cela et mettre en pratique dans ta vie ? Ne vole plus ce qui n’est pas à toi : pense aux autres et n’envie pas le bonheur des autres, ne prends pas ce qui n’est pas à toi ! »


Je t’aime ! ...
(Exode 20.14)

« Tu ne commettras pas d’adultère ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Quand tu dis que tu regardes à Moi : est-ce aussi pour respecter ce que Je te commande ? Ce qui suit, le respectes-tu ? Pas d’ADULTÈRE, le comprends-tu ? Combien de mes enfants sont dans ce piège et ne savent plus comment s’en sortir ? Combien ne veulent pas s’en sortir, et sachant que Je leur INTERDIS l’adultère ? Que ce soit envers Moi, envers les autres : quelle est la différence ? … L’adultère sera toujours l’adultère et sera toujours puni par l’Éternel. Toi mon enfant : es-tu adultère ? … Que ce soit envers Moi ou envers les autres ? Que représente ta vie : es-tu honnête, vis-tu dans l’amour ? Ton premier amour est-ce Moi, et respectes-tu ce qui est de notre amour ? La promesse que tu M’as faite : était-elle sincère ; de M’aimer pour le meilleur et pour le pire ? Et envers les autres : comment est l’amour dis-Moi ? Pas toujours sincère, Je le sais ; parfois c’est même critique, tout dépend des personnes qui sont devant toi ? Dis-Moi : combien sont dans le piège de l’adultère concernant l’amour ? Toi, Je te demande d’y réfléchir avant de dire que tu es sincère et que tu respectes l’amour ! »

Je t’aime ! ...
 (Exode 20.13)

« Tu ne commettras pas de meurtre ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Qui t’a dit et ordonné de faire du mal à ton prochain dis-Moi ? Irais-tu contre mes LOIS en faisant ce que Je ne veux pas ? Dis-Moi : qui t’a ordonné de tuer, de faire souffrir, de faire mourir celui qui devait vivre ? En Moi, combien sont morts spirituellement : combien dois-Je en faire revenir à la vie parce qu’un ou l’autre à détruit la flamme, et a réduit au silence celui qui devait ouvrir la bouche, qui devait vivre pour aimer et servir l’Éternel ? Toi pour qui vis-tu ? Es-tu un sacrifice vivant ou si tu es mort ? Es-tu juste endormi et as-tu besoin d’un réveil ? Es-tu mort, est-ce que tu dois vivre une résurrection ? Dis-Moi : combien d’hommes ont du sang sur leur main ? Combien font du mal aux autres dans le but de détruire telle ou telle personne, jusqu’à l’influencer fortement pour qu’elle s’ôte la vie ? Qui en est responsable dis-Moi ? C’est beau de remettre la faute sur les autres, mais toi seras-tu responsable d’une façon ou d’une autre de la mort d’un proche, de ton prochain, dis-Moi ? Ne sais-tu pas que plusieurs meurent parce que leur cœur n’en peut plus, qu’ils ne peuvent supporter davantage de persécutions, de peines, de stress ? As-tu assisté une personne pour détruire une autre personne ? As-tu été toi-aussi : coupable et responsable de la mort d’un être que J’aimais ? Pense à cela et demande-toi pourquoi Je ne réponds pas à tes prières, et que tes demandes sont en attente ! »

Je t’aime !...

Lire aussi (Ésaïe 59.1-15)

(Exode 20. 12)

« Honore ton père et ta mère, afin de vivre en santé et longtemps ! »

Reçois aussi ceci de l’Éternel :

« Parles-tu respectueusement à ton père et à ta mère ? Parles-tu respectueusement à ton Dieu : ne suis-Je pas ton PÈRE aussi ? Dis-Moi : ne sais-tu pas que cela te donnera une vie longue et en santé ? Je t’ai prescrit ceci parce que celui qui t’a donné la vie a droit au respect ; Je t’ai donné la vie : Me respectes-tu ? Comment amorces-tu tes demandes lorsque tu viens vers Moi ? De la même manière que lorsque tu parles à tes parents ? Comment leur parles-tu, dis-Moi ? Dois-tu avoir le même ton et la même attitude envers eux qu’envers Moi ? NON ? … Mais honnêtement, tous deux ont droit au respect ; avec Moi c’est plus MAJESTUEUX, tes parents sur terre c’est respectueux ! Je t’aime, prends donc l’habitude de respecter ceux qui ont pris soin de toi ; tout comme Moi, Je prends soin de toi, mon enfant ! »

Je t’aime ! ...